À propos

Audrée Wilhelmy est une écrivaine québécoise publiée chez Leméac (Québec) et chez Grasset (France). Ce site est consacré à sa pratique photographique. Orientée par sa démarche de romancière, elle s'intéresse principalement aux images-récits, qui permettent de construire une histoire d'un seul coup d'oeil. Pour en apprendre davantage sur son travail romanesque, vous pouvez consulter son site d'auteure

Sa pratique photographique est multifacette. Elle s'intéresse particulièrement aux images en noir et blanc et aux portraits qui présentent des visages forts. Les critères de "beauté" conventionnels l'intéressent assez peu, et c'est au contraire les visages expressifs, l'accentuation des rides et des expressions faciales fortes qui lui plaisent particulièrement. La section "portrait-récits' de ce site est consacrée à ses images qu'elle conçoit surtout pour elle-même.

Parallèlement, elle produit des portraits d'artistes et d'écrivains, des portraits corporatifs et, occasionnellement, des portraits de famille ou d'adolescents. Cette pratique lui permet d'explorer d'autres aspects de la photographie et de conjuguer sa vision de la beauté à la perception que c'est modèles ont d'eux-mêmes. À noter que, bien que le noir et blanc soit, par souci d'uniformité, prioritairement utilisé sur ce site, les portraits sont toujours remis en couleurs et en noir et blanc aux modèles. 

Le projet Daã. Exploration. est mené dans la continuation de son travail littéraire et participe d'une exploration de son univers textuel. La force de la nature, la place de la femme dans les paysages bruts et sauvages, l'exploration des espaces "hors-temps" sont au coeur de ses romans. C'est donc tout naturellement qu'ils occupent une place prégnante dans sa pratique personnelle de la photographie.

Enfin, le projet "Mundus Reversus" explore la réalité de sa belle-fille Romane et, à travers elle, le quotidien des enfants polyhandicapés. Ce projet est ce qui a mené Audrée à l'approfondissement de sa pratique photographique, car les mots, dans le cas de Romane, ne permettaient pas de traduire avec suffisamment de précision la singularité de cette enfant.

Certaines images sont réalisées avec la collaboration de son conjoint et complice, Pascal Brissette.  

MENU